Chaque semaine, nos journalistes œnologues proposent dans Deuzio, supplément détente et loisir des journaux L’Avenir, quelques bonnes bouteilles à déguster. Nous leur avons demander de sortir de cette cave à vin du Deuzio leurs meilleures bouteilles, en rouge, blanc et bulles ainsi que de nous sélectionner quelques découvertes de vins belges. Voici donc leurs coups de cœur pour 2022.

Sélections de nos œnologues

Marc Vanel

Pascal Jassogne

Rouge

Blanc

Champagne

De chez nous

Les rouges pour voyager

Un des conseils pour faire voyager les vins rouges, c’est de le faire en hiver. Et ça tombe bien, nous y sommes !  Mais les vins rouges sont aussi l’occasion de nous faire voyager.  Notre sélection best of de l’année 2022 de la cave du Deuzio est une invitation à parcourir le monde tout en restant chez soi pour y découvrir les cuisines du monde et revisiter les grands classiques de notre cuisine.  De l’Europe, à la Nouvelle-Zélande, en passant par la Californie, voilà une belle sélection pour s’évader. Bonne dégustation.  

Kotsifali

Fondé en 1966, ce domaine de 14 hectares, est géré par la seconde génération des Lyrarakis. Il abrite une vingtaine de cépages indigènes inconnus chez nous (dafni, plyto, melissaki, thrapstahiri…) ou encore le kotsifali, considéré comme la variété donnant les meilleurs vins de Crète. Celui-ci offre une robe foncée aux reflets violacés, un nez expressif, et une bouche aux saveurs de fruits rouges, de café et d’épices. Le tout est appuyé par une remarquable acidité et beaucoup de fraîcheur.
Conseils : brochettes de bœuf, boulettes d’agneau, parmentier de canard.
Vente : 6,69€ (corawine.be)

Dry Creek

Ce vin californien, en provenance du domaine Dry Creek, dans le comté de Sonoma, a tout d’un grand vin du Médoc. Élaboré avec tous les cépages bordelais, du cabernet sauvignon au merlot en passant par le petit verdot, il s’agit d’un Meritage. C’est-à-dire que son assemblage est dans la veine des assemblages que l’on trouve dans le Bordelais, notamment sur la rive gauche. Avec ses 19 mois d’élevage en barrique de chêne français, il n’en conserve pas moins son style californien. C’est une très belle bouteille et même un très grand vin.
Conseils : b œuf bourguignon, canard aux cerises, gibier, carré de marcassin rôti.
Vente : 20,95€ (grandsvins.colruyt.be)

Tour Bouscassé

Ce vin est la cuvée de base du château Bouscassé appartenant à Alain Brumont, le plus célèbre vigneron de Madiran, dans le Sud-Ouest. Si les vins composés uniquement de tannat sont à la limite du buvable, ici les 50 % de tannat sont assouplis par du cabernet sauvignon et du cabernet franc. Le nez est épicé et en bouche, la palette aromatique est très large avec des saveurs de fruits noirs, comme la mûre, la prune et le cassis, agrémentées d’herbes sauvages et de fines notes boisées. Une valeur sûre en Madiran.
Conseils : millefeuille aux champignons, magret de canard, dinde au gingembre.
Vente : 10,99€ (Delhaize)

Pousio

Produit par HMR en Alentejo au Portugal, ce vin est issu du cépage teinturier alicante bouschet. À l’ouverture, le nez est puissant, quasi animal, avec des notes de fruits noirs et rouges que l’on retrouve en bouche. Celle-ci est dense, très mûre et épicée, avec des saveurs de cerises griottes, de cassis, un peu d’eucalyptus et de chocolat noir. Un conseil : ouvrez la bouteille non pas une heure avant, mais un jour avant, le vin devient alors soyeux et n’est que plaisir. Un vrai coup de cœur.
Conseils : « secreto » de porc ibérique, tajine de b œuf, porc au chorizo et poivrons.
Vente : 14,99€ (grandsvins.colruyt.be)

Relais

Si vous ne connaissez pas La Dominique, ce château réputé de l’appellation Saint-Émilion grand cru, propriété de la famille Fayat, proche voisine du château Cheval blanc, voilà le relais de la Dominique, son second vin, issu à 100 % du cépage merlot.  Il a subi un élevage moins pointu que le premier vin, ce qui le rend très accessible, avec un nez discret et séducteur, à la bouche légère et une très belle finale sur des tanins déjà fondus. Un second vin presque égal au premier… sauf pour le prix.
Conseils : ris de veau, tournedos Rossini, carré d’agneau au thym, maroilles.
Vente : 22,95€ (Colruyt)

Vendémiaire

L’esprit français Vendémiaire est élaboré par le négociant-éleveur Xavier Vignon. Il s’agit en fait d’un vin concept car il ne répond pas à un cahier des charges d’une quelconque appellation. C’est très rhodanien (syrah, grenache, mourvèdre) et aussi bio, mais ce qui le démarque, c’est son élevage. Un quart du volume a été élevé en fût de chêne français, un autre dans des barriques de chêne autrichien Stockinger, le troisième quart dans des cuves en bois tronconique et le reste dans des touries en verre Wine Globe. Cela donne un vin précis, racé, intensément aromatique !
Conseils : carpaccio de bœuf, Bun Bo Xao (salade de bœuf à la vietnamienne).
Vente : 16,99€ (corawine.be)

Uone

L’appellation Primitivo di Manduria est connue pour ses vins foncés et puissants, aux parfums de fruits très mûrs, presque confits. Produit par la Masseria La Volpe entre Bari et Brindisi, ce vin étonne par sa fraîcheur et l’acidité qui soutiennent la dégustation de bout en bout.
Fruits des bois et cerises rouges se disputent la bouche de ce vin ensoleillé qui subit l’influence bénéfique de la mer Adriatique et de la mer Ionienne. Très bien équilibré, il séduira un large public. Coup de cœur.
Conseils : viandes rouges, agneau, moelleux au chocolat.
Vente : 13,99€ (Delhaize)

Cloudy Bay

La cave de Cloudy Bay a été créée en 1985 et a très largement contribué à placer la Nouvelle-Zélande sur la carte du monde viticole. La région de Marlborough, connue pour son climat maritime doux, produit d’excellents sauvignons, probablement les meilleurs du monde. Mais le vin produit avec du pinot noir jouit aussi d’une belle réputation internationale. Cloudy Bay fait partie du portefeuille du groupe LVMH. C’est donc un produit de luxe, ce qui explique le prix de cette bouteille…
Conseils : rosbif, dinde, filet mignon de porc, coq au vin.
Vente : 39,99€ (Delhaize.be, web only )

La cave à vin du Deuzio

Des blancs à toutes les sauces

À l’apéritif, pour se rafraîchir la bouche, ou en accompagnement d’un mets simple, raffiné ou plus classique, comme des moules marinières, le vin blanc peut toujours s’accommoder à de nombreuses « sauces ». Qu’il soit sec, demi-sec, moelleux ou liquoreux, ses déclinaisons ne manquent pas  et cela grâce à la grande diversité de cépages qui peuvent en produire. Du début à la fin du repas, le vin blanc est aussi le parfait compagnon des fromages, qu’ils soient fondus ou pas…

Naturalité

Le Belge aime les vins d’Alsace, notre pays est même le premier marché à l’export pour la région depuis plus de 20 ans, devant les États-Unis. Élaborée avec du pinot blanc, le cépage le plus planté en Alsace, cette cuvée « Naturalité » de la Famille Cattin est incontestablement conviviale. Le nez est floral et élégant, la bouche est ronde et fraîche avec une bonne structure et de la minéralité. Acidité moyenne. Un vin sec, facile à boire qui offre une alternative au chardonnay ou au sauvignon. Bio et vegan aussi.

Conseils : huîtres Fines de Claire, poissons à chair blanche, fromage de Chimay.

Vente : 6,49€ (Carrefour)

Rocal

Au pied des Pyrénées, la Bodega Pirineos, du groupe Barbadillo est une des plus anciennes caves coopératives de l’appellation Somontano. Dans cette région, au climat plutôt frais, on y cultive le très nordique gewurztraminer. Il est ici assemblé avec du chardonnay et du macabeo. Ce qui le rend un brin moins « pain d’épices » qu’un gewurztraminer pur. L’aromatique reste exotique mais moins exubérante, avec de la poire, des agrumes, une touche de miel et de beurre. En bouche, il s’exprime sur une rondeur subtilement épicée.

Conseils : apéritif, Idiazabal (fromage de brebis des Pyrénées), Trinxat des Pyrénées (tortilla de chou).

Vente : 5,75€ (Carrefour)

Cicéron

Géré par Claude Vialade à Lézignan Corbières, le château Cicéron est totalement dédié à la viticulture bio. Adepte des vins digestes, avec peu d’alcool, sa vigneronne a développé un « Jardin des vignes rares » qui lui permet de produire des curiosités, comme cet albariño, le seul cépage de l’appellation de Galice Rías Baixas, planté sur 0,5 ha seulement. Très parfumé, ce vin blanc sec et bio dégage de belles notes de fruits exotiques, de mangue et de litchi, plutôt atypiques pour le Languedoc.

Conseils : apéritif, grillade de poissons, ceviche de daurade, crabe farci.

Vente : 11,95€ (BIO-planet)