Terre de joyaux verts insoupçonnés, la Wallonie regorge de parcs et de jardins somptueux parfaitement adaptés pour des moments agréables en famille. À travers la palette d’activités proposées dans ces lieux, vous pourrez soit flâner, soit apprendre, soit vous divertir. Dans ce premier supplément « Nos parcs et jardins », réalisé en partenariat avec Wallonie Belgique Tourisme, nous vous proposons une sélection des plus beaux écrins de verdure en Wallonie.  Suivront après ce premier volet : « Nos jeux et chasses au trésor » le 10 juillet et « Ressourcement et déconnexion » le 7 août.

Faites le plein d’idées !

Outre les 10 lieux présentés, il existe de nombreux autres parcs et jardins en Wallonie.

Dans les villes, en pleine nature, autour de châteaux ou demeures historiques, retrouvez-les sur:


VISITWallonia.be/parcs-et-jardins

Tout pour s’évader en Wallonie

Parcourez les éditions papier ou téléchargeables en ligne de VISITWallonia pour vous inspirer et préparer au mieux vos escapades d’un ou plusieurs jours:


VISITWallonia.be/brochures

Réserver en ligne

Vous souhaitez réserver une chambre d’hôtes, un gîte, un hôtel ou un camping en Wallonie ? Acheter votre entrée dans un musée ou une attraction touristique ? Rendez-vous sur


VISITWallonia.be/reserver-en-ligne

Les Jardins d’eau d’Annevoie

Flâner dans les Jardins d’Annevoie, c’est écouter la musique de l’eau pour les petits et pour les plus grands, parcourir des lieux où le style français se mêle au romantisme anglais et au raffinement italien

Situés en Haute-Meuse, entre Namur et Dinant, dans une région où se côtoient forêts et rivières, ce lieu constitue une véritable perle dans un écrin de verdure. Classés patrimoine majeur de Wallonie, les Jardins d’eau d’Annevoie vous invitent à une promenade à la rencontre d’un spectacle où l’eau coule, glisse et jaillit des fontaines et des cascades.

Pour accompagner les familles dans la découverte du site, un plan détaillé épinglant les éléments phares du jardins ainsi qu’un roadbook – pour les plus jeunes – sont disponibles à l’entrée. « La visite se fait avec les yeux mais aussi avec les oreilles, précise d’emblée notre guide, Monica Gossens, chargée des relations publiques du domaine, devant des enfants intrigués…Les malvoyants qui connaissent les lieux sont capables de dire à quel endroit du parc ils se trouvent, juste en écoutant le bruit de l’eau. »

Créés en 1758, ils ont été conçus – par quatre générations différentes – pour ne dévoiler leurs richesses que peu à peu, au fur et à mesure de la promenade. « Le site a été aménagé sur base de trois philosophies, détaille notre guide. Le style à la française avec une architecture stricte en vue de créer de longues et majestueuses perspectives ; celui à l’italienne qui met au premier plan les contrastes et les effets de surprise, l’eau étant un des principaux axes esthétiques ; et la philosophie à l’anglaise où l’on tente de reproduire artificiellement les effets naturels dans la ligne du Romantisme anglais. »

Des dizaines de jets sans aucune machinerie

Plus de vingt bassins et étangs sont alimentés par une cinquantaine de jets d’eau, de fontaines et de cascades. Depuis 250 ans, cette eau coule de manière constante sans le recours d’aucune machinerie. « Cela est possible grâce aux dénivellations naturelles du terrain du Rouillon qui traverse le domaine et du principe des vases communicants », précise notre guide après avoir demandé aux enfants, amusés, de chercher d’où venait l’eau. Le « Gros Bouillon », une fontaine en forme d’éventail, le « Grand Cracheur », un jet d’eau de sept mètres de hauteur, la « Cascade française » et la « Cascade anglaise » sont autant de prouesses techniques et artistiques à épingler. Ces différentes pièces sont référencées dans un “roadbook”, support ludique disponible à la réception pour les petits curieux. “Il sera prochainement remis complètement à jour et un jeu interactif sera développé pour permettre aux enfants de s’amuser en se promenant”. Le miroitement de l’eau qui souligne l’architecture raffinée du château, superbe demeure seigneuriale, est le lieu le plus photographié du site. Le tableau y est féérique.

En cours de rénovation depuis 2017  

Depuis 2017, le parc et le château, devenus la propriété de la famille Loumaye, font l’objet d’importants travaux de rénovation. « Le but est de redonner au domaine son faste d’antan », conclut Monica Gossens précisant que ces travaux n’entravent en rien une visite agréable dans le parc. À noter qu’une exposition temporaire en plein air aura lieu du 5 juin à la fin du mois de septembre.

« Curve of Life » dévoile une douzaine d’œuvres monumentales de l’artiste franco-anglaise Anne Curry qui s’inspire du monde végétal. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser guider au fil de l’eau.

En savoir plus

Où se loger ?

La Ferme de l’Abbaye de Moulins

Située au cœur de la vallée de la Molignée, dans un cadre verdoyant, la Ferme de l’Abbaye de Moulins abrite quatre gîtes ruraux à louer toute l’année. À l’origine, cette ferme datant de 1619 faisait partie d’une abbaye cistercienne. Depuis 1993, les anciennes étables ont été transformées en gîtes 3 épis pouvant accueillir de 1 à 21 personnes. Un cinquième, en cours de construction, sera disponible à la fin de l’été. Les gîtes qui donnent sur une cour immense, jouxtent deux salles polyvalentes, aménagées dans l’ancienne grange, pour des mariages ou réceptions. Situé à proximité de Dinant, d’Annevoie et de Maredsous, ce logement familial est idéal pour vos escapades touristiques dans la région. Vous y serez accueillis par la famille de Changy, aux petits soins pour ses locataires depuis 30 ans.
En savoir plus

Les Draisines de la Molignée

C’est une attraction touristique incontournable de notre territoire et l’expérience vaut vraiment la peine d’être vécue en famille. Offrez-vous une à deux heures de détente en pédalant à votre rythme sur la voie qui longe la pittoresque Vallée de la Molignée. Plusieurs parcours au départ de Falaën sont réalisables entre 6 et 14 km en fonction de votre motivation. En optant pour le parcours entre Falaën et l’ancienne gare de Maredsous, vous pouvez combiner avec une balade d’une demi-heure vers l’abbaye de Maredsous et y déguster une bière. Un must !
En savoir plus